Accueil Introduction Blason Historique Ma généalogie Liens Photos Sion Contact
Accueil Introduction Blason Historique Ma généalogie Liens Photos Sion Contact
www.solleder.ch

                 Cette passion pour la généalogie tient à la fois de celle de collectionneur, du joueur, de l’enquêteur , de l’historien, de l’aventurier, du paléographe. 


               Vous n’imaginez pas le nombre d’ancêtres et de cousins que l’on peut avoir en généalogie. Un nombre vertigineux : 2 parents, 4 grands-parents, 8 arrière-grands-parents, 16 arrière-arrière-grands parents, 32, 64, 128,256, 512… mais ne rêvons pas trop, il est difficile de remonter jusque là. Des milliers d’ancêtres, et plus encore de cousins… !!! La généalogie propose le challenge de les retrouver, et, pourquoi pas, de les rencontrer ? Comme tout collectionneur, je suis prêt à tout pour identifier l’aïeul récalcitrant manquant à mon arbre.


              Par bien des aspects, et après avoir détourné le piège des lois de la protection des données, la généalogie est ludique : à tout moment de la recherche, je suis amené à faire des choix et des paris, à résoudre des énigmes ou à éviter des pièges de la simplicité. A reconstituer un gigantesque puzzle en rassemblant et en réunissant peu à peu les pièces dispersées et manquantes. Pour cela, tel un détective, j’ai mené ma propre enquête quasi policière traquant sans relâche, à savoir le pourquoi et le comment de son émigration vers la Suisse et plus particulièrement vers le Valais et Sion. Cette enquête m’a emmené à me pencher sur des témoignages oraux, à profiter des fêtes de famille pour prendre en photos, ma famille qui m’est si cher, afin d’agrémenter de photographies mes archives et de faire délier les langues sur un passé ma foi méconnu.


                 J’ai écouté avec attention les traditions familiales et lu avec intérêt les documents officiels, des actes de naissance ou de baptême, minutes de notaires, registre des émigrés, livres de Bourgeoisie, recensements de la population, des registres paroissiaux. Ces hiéroglyphes manuscrits en llatin.

La généalogie c’est un moment de partage que d’autres ne partagent rien et garde secrètement.


Justement ce site c’est ce partage que je souhaite